Vous êtes ici : Accueil > Disciplines > Français > Expression écrite - Créations d’élèves > Implantation d’une ruche au collège : présentation réalisée par des élèves de (...)
Publié : 3 novembre 2014
Format PDF Enregistrer au format PDF

Implantation d’une ruche au collège : présentation réalisée par des élèves de 3e

Les ABEILLES

Nous voudrions vous parler du projet ruche de la 3ème Giono. Nos professeurs ont décidé de nous initier à l’apiculture. Un professionnel est donc venu nous parler de la vie des abeilles. Voici ce que nous en avons retenu :

En premier, nous allons vous parler des différents types d’abeilles et des différents types de ruches : il y a les abeilles sauvages, le bourdon roux, les abeilles coucou, mais aussi la ruche conventionnelle (elle peut contenir jusqu’à 80 000 abeilles), la ruche solaire, la ruche Dadant et la ruche panier.

Dans les ruches, il n’y a pas de sélection de reine, la reine ne mange que de la gelée royale, ce sont les abeilles qui la nourrissent sauf quand elles ont commencé d’autres couvains de reine, elles ne la nourrissent plus pour qu’elle maigrisse et qu’elle s’échappe. Les abeilles transforment le nectar en miel grâce à leurs enzymes. Si elles piquent, elles perdent leur rectum et leurs intestins, donc elles meurent. Si elles disparaissent, il n’y aura plus de fruits ni certains légumes. Dans les ruches, la reine pond jusqu’à 3 000 œufs par jour, ces œufs deviennent des couvains. Si les couvains sont plats ce seront des abeilles ouvrières, s’ils sont bombés ce seront des mâles.

Vers mi-août, les abeilles exterminent tous les mâles car ils ne font que manger et se reproduire. Les abeilles vivent jusqu’à deux mois, la reine vit cinq ans, les mâles vivent trois mois.

Pour éviter les essaimages, les apiculteurs coupent les ailes des reines pour ne pas qu’elles se sauvent. L’insecticide rend les abeilles malades et elles meurent.

Au bout de 18 jours, les alvéoles vont être operculées, cela durera 24 jours. La reine a 20 jours pour se faire féconder sinon elle pondra peu, elle ne sort qu’une fois pour son vol nuptial. Les mâles qui ont fécondé la reine meurent.

Les abeilles sont moins agressives quand elles sont en essaimage. Cela peut durer 3 à 4 jours. En essaimage elles forment une boule pour protéger la reine, à l’intérieur il fait 30°.

Pour communiquer, les abeilles dansent, les abeilles européennes peuvent décrypter le langage asiatique. Les abeilles peuvent faire 3 kms hors de la ruche.

Le varoa vient sur les couvains pour sucer le sang des abeilles, ce qui peut les déformer. Pour le détruire, on peut utiliser de l’huile essentielle.

Seules les abeilles asiatiques peuvent se débarrasser de ces acariens. Pour nettoyer les ruches de la loque américaine, il faut utiliser de l’eau de javel ou la détruire en la brûlant. Quand les abeilles ont la nosémose c’est un problème digestif. (IL NE FAUT PAS DONNER DE SUCRE AUX ABEILLES !)

Le frelon asiatique peut lui aussi tuer beaucoup d’abeilles.

La constitution du miel : Fructose, glucose, sels minéraux, calcium, acides, eau, vitamines…

Les abeilles nous sont très utiles car c’est elles qui pollinisent les fleurs. Protégeons-les ! En ce qui nous concerne, nous devons maintenant construire une ruche car au printemps, ce sera à nous d’accueillir un essaim au collège, avant une visite dans un rucher ! Et oui, vous pourrez bientôt déguster le miel du collège !

Estelle et Justine.

Voici l’intérieur d’une ruche avec ses abeilles et ses couvains.

Source de l’image : zebulon1er.free.fr/abeill.htm


La vie trépidante des abeilles

Les professeurs de la classe de troisième Giono au Collège de Luneray ont monté un "projet ruche" pour faire proliférer cette espèce au sein de notre établissement. Un apiculteur est venu nous rendre visite un lundi matin ; pendant quatre heures, il nous a expliqué le fonctionnement, les avantages et les difficultés d’entretenir une ruche.

LES ABEILLES

Les abeilles vivent en communauté, une communauté que l’on appelle une ruche. Elles peuvent être de 30000 à 100000 dans une seule ruche !

Dans cette communauté, il y a trois types d’abeilles :

- les ouvrières : Celles qui vont à la récolte du miel, qui pondent
et participent à la vie commune de la ruche.

- les mâles : Eux ne font pratiquement rien, à part manger et
féconder la reine pour qu’elle puisse pondre !

- la reine : Deux fois plus grosse que les ouvrières, la reine est
fécondée par les mâles pour qu’elle puisse pondre dans les
alvéoles.

LES LARVES

Les larves sont pondues dans les alvéoles par la reine, les ouvrières les nourrissent dans les alvéoles avec du pollen récolté dans la nature. Quand elles deviennent trop grosses, les ouvrières recouvrent les larves de cire pour qu’elles puissent entamer la dernière phase de transformation en abeille. Ce cycle dure environ 24 jours.


LEUR VIE DANS LA NATURE

Les abeilles sont très autonomes en dehors de la ruche et n’ont aucun mal à retrouver leur ruche. Elles se baladent un peu partout pour trouver du pollen pour ensuite le transformer en miel. Quand elles trouvent un bon "filon" de pollen, les abeilles communiquent entre elles via des signes et des mouvements pour que les autres y aillent elles aussi : c’est la "danse des abeilles" !

Les abeilles sont des insectes sur le point de disparaître à cause des prédateurs et des pesticides que les agriculteurs propagent dans leurs champs et dans les ruches, à nous de les protéger car sans abeilles, il n’y aura plus ni fruits ni légumes !

Arthur et Frédéric.


Des abeilles au collège !
La direction du collège a mis en place un projet ruche pour la 3ème Giono. Le 29 septembre, nous avons eu la visite d’un apiculteur, pour nous expliquer le fonctionnement d’une ruche. Nous allons avoir une ruche au collège qui sera placée derrière l’établissement, à côté de la salle de physique.
Il existe plus de mille espèces d’abeilles. Dans une ruche, il y a environ 80 000 abeilles. Il existe plusieurs types de ruches. Nous, nous allons construire la ruche Dadant. Les abeilles vivent deux mois à cause de leur travail. La reine, elle, vit cinq ans, car elle a mangé de la gelée royale. Il y a plus de femelles que de mâles dans une ruche. La reine propage une odeur, "les phéromones", qui sert à se reconnaître entre abeilles. Pour communiquer avec les autres abeilles, elles dansent. Si elles sentent un danger, les abeilles font des signes pour signaler qu’il y a un danger. L’abeille peut parcourir jusqu’à 3 kms de distance, si elle ne trouve pas de la nourriture avant les 3 kms. Elles peuvent se mettre autour d’un tronc, sous une dalle, derrière les volets, ou autres.
Les varois sucent le sang des abeilles. On ne peut pas mettre d’insecticide dans la ruche, sinon les abeilles s’affaiblissent. On préfère mettre des produits naturels comme des huiles essentielles. Les abeilles peuvent avoir la "nosémose", c’est un problème de digestion. La plupart des apiculteurs voudraient leur donner du miel, mais d’autres préfèrent leur donner du sucre à bas prix et de mauvaise qualité, ce qui provoque des maladies.
Le frelon asiatique vient de Chine, il a été transporté par des jarres. Le frelon asiatique est arrivé sur l’Eure, il n’y a même pas deux mois. Le nid du frelon asiatique est rond puis est constitué de papier maché. ll contient environ 500 à 1 000 frelons. Il ne mange que des abeilles et il est beaucoup plus agressif que le frelon commun. Le frelon commun mange des abeilles, des criquets, des mouches et quelquefois des papillons. L’abeille tueuse, elle, est en Amérique latine et elle est en train de monter en Amérique du Nord.

Il y a aussi l’essaimage, c’est le moment où les abeilles changent de ruche, elles gardent en permanence 38°C, même pendant l’hiver. L’abeille ne pique qu’une seule fois, une fois qu’elle a piqué, elle sait qu’elle va mourir.
Un essaim d’abeille coûte environ 160€. Pour se protéger, l’apiculteur porte une combinaison faite de coton épais. Les matériaux qu’utilise l’apiculteur sont la balayette et la cire. Pour faire une ruche, il faut du pin ou du sapin . Pour faire 1kg de miel, il faut butiner près de 800 000 fleurs. Pas de fleurs, pas de production, pas de miel !

Océane et Gaëlle.


Une ruche au collège !


Le lundi 29 septembre , nous avons eu la visite d’un apiculteur, de 8h30 à 12h30. Il nous a fourni des informations sur la ruche, il nous a dit où nous devrions la placer. Notre ruche sera du type "Dadant".

L’ABEILLE : Notre ruche pourra contenir 60000 à 80000 abeilles. En France, il y a plus de 1 000 espèces d’abeilles. Une abeille ne pique qu’une seule fois, ensuite elle meurt car elle a déposé son dard à l’endroit où elle nous a piqués. Les abeilles femelles vivent environ deux mois et les mâles trois mois. L’abeille communique en dansant. Si une autre abeille est déjà allée à cet endroit, et qu’elle rencontre une abeille sur son chemin elle va arrêter la danse pour prévenir qu’il y a un danger.
Pour faire 1 kg de miel, il faut que les abeilles butinent plus de 800 000 fleurs.

LA REPRODUCTION : La reine pond 3 000 œufs par jour (d’avril à août).
Si une reine ne se fait pas féconder au bout de 20 jours, elle ne servira à rien, car elle ne pondra pas plus qu’une autre. L’œuf met 24 jours pour éclore.

LES REINES : La reine peut vivre jusqu’à 5 ans car elle mange de la gelée royale. C’est elle qui dirige la ruche.

LES DANGERS : Les varroa sucent le sang des abeilles, ils ne sont même pas visibles à l’œil nu. On ne travaille alors qu’avec des huiles essentielles pour soigner les abeilles sans les affaiblir.
Le frelon commun mesure 4 cm, il mange aussi les papillons. Il vit en France. Le frelon asiatique mesure 3 cm. Il ne mange que des abeilles  ! Le frelon meurt au-delà d’une température de 45 °.

Les outils que nous utiliserons : une balayette, de quoi faire de la fumée, un lève -cadre et des vêtements de protection !

Nous vous tiendrons informés de la suite de l’aventure !

Jonathan et Marie