Vous êtes ici : Accueil > Disciplines > Français > Les élèves de 3° du collège de Luneray s’affrontent dans un concours d’écriture (...)
Publié : 4 mars 2014
Format PDF Enregistrer au format PDF

Les élèves de 3° du collège de Luneray s’affrontent dans un concours d’écriture et de diction

Le projet avait été mené de manière « expérimentale » l’an dernier avec la participation d’une classe du collège au projet « Lire, écrire et dire des nouvelles à chute ». Cette année ce sont les quatre classes de 3° qui ont participé pleinement au projet conduit par la comédienne Odile MAUVIARD, en collaboration avec les professeurs de Français des classes concernées.
Dès le premier trimestre, les élèves avaient lu une nouvelle de Dino BUZZATI (Pauvre petit garçon !) et une de Fred KASSAK (Iceberg) pour s’approprier les codes des nouvelles à chute.
Lors de séances d’écriture, chacun a pu ensuite exercer son imagination et ses talents jusqu’à produire un texte répondant aux exigences du genre.
Une séance de « mise en voix » plus tard, les écrivains en herbe se sont retrouvés juste avant les vacances d’Hiver pour présenter les textes sélectionnés et les dire à haute voix devant les camarades du collège, exercice difficile mais formateur que de prendre la parole devant un public et parler sur une scène qui avait été préparée par Odile MAUVIARD, spécialiste en la matière.
Devant un jury composé de R. FLORY, D. CARPENTIER et M. SCHÖN, personnalités fortement qualifiée dans cet exercice, les élèves ont présenté leur œuvre, plutôt impressionnés...
Au terme de ce beau moment de diction, le jury a délibéré...
C’est Apolline DIOLOGENT qui remportait les suffrages avec sa nouvelle « La fête des pères », par ailleurs « grand prix du public » car les élèves spectateurs ont été amenés à voter également.
Marie OUVRY et ... suivaient Apolline avec « La photographie » puis ... et Ottilie LAMAMY avec « Appréhension ».
Une belle manière, a souligné le Principal, de terminer la mi trimestre en montrant le travail et le talent des élèves. Les professeurs, les membres du jury et bien sûr Odile MAUVIARD, ont été salués comme il se doit pour la mise en place et la menée de ce beau projet de lecture, d’écriture et de diction.